Peintures

Interview avec l'artiste


Suzy, racontez- moi vos tableaux.

Le sujet?


Parfois j'ai de nombreux sujets en tête, et d'autres fois, rien. C'est alors que je parts à la recherche d'une lumière, d'une ombre, d'une couleur ou d'un objet; de choses inattendues qui me touches ou me parlent. Ensuite je me pose avec mes feutres ou craies et un de mes livres de croquis. Je traces les lignes sans regarder ma feuille. Je laisse entrer en moi ce que je vois et le laisse sortir en rubans de couleurs piochés souvent au hasard de mon sac,les lignes importantes de mon sujet. C'est à ce moment là que je prends le plus de plaisir. La niege toute blanche devient rouge ou orange selon mon état d'esprit. Puis je refais parfois, à plusieurs reprise le même dessin étalé sur plusieurs jours à la même endroit, même heure comme les Impressionistes. Mais le" sujet" n'est que le départ de mon tableau. Le reste est entre moi et mes emotions. J'aime avant tous de peindre.

Avez-vous une atélier?


Je travail en extérieur, sauf en cas de mauvais temps. J'aime la lumière du jour et l'aire libre.

Des règles?


L'équilibre ! Ma ligne fil, quand j'ai la couleur sur mon pinceau je la mets partout. Quand j'étais jeune, avec ma mère, j'ai étudié les règles Japonaise pour arranger les fleurs et ça m'a resté.

Une couleur favorite?


J'ai toujours aimé les bleus de mon enfance au bord de la mer. Puis bien sur la force du rouge, ainsi que tous les primaires et complèmentaires qu'itilisaient si bien les Fauvistes.

Vous travaillez avec l'acrylic ?


Oui, j'ai appris à peindre avec l'huile toute jeune, mais à Paris on travaillais avec l'acrylique parce qu'elle séchait plus vite. Je ne suis jamais retournée à l'huile. On peux tous faire avec l'acrylique. J'aime aussi les gros feutres, l'encre de chine et les pastels sèches. Ce sont toujours des couleurs vives. Je n'aime pas mélanger les pigments. Je les superpose ou les pose côte à côte la plupart du temps.

Vos tableaux sont de plus en plus grands?


Oui et non. J'aime faire les grands gestes,sortir mon énergie.. J'aimais énormément travailler sur les décorations de théatre et les muraux déformation professionnelle. Depuis que j'expos sur des salons, on me demande de faire grand. Mais j'adore mes petits croquis et tableaux que j'appels " Carnets de Voyage". Je les fais partout: dans ma voitures, sur un banc, sur le plage..à l'encres, feutres et acryliques. Je ne promene pas souvent avec une appareil photo, mais, j'ai toujours un carnet ou des petits restes de toile et un sac de tubes de peintures avec moi. Je ne change pas de démarche juste de taille.

Exposer ?


J'adore. C'est exitant de préparer une expo, de voir ses tableaux parmi d'autres artistes, de faire leur connaissance, voir d'autre choses, écouter les gens parler, échanger. Je pense que mes tableaux donnent de la joie. Ce sont les tableaux que l'on sent. Que l'on respire. Que l'on peut comprendre.

Merci !